Doux rêves

Forum sur les rêves.
Ici se réunit une communauté de rêveurs pour discuter de mondes oniriques.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Que sont les rêves ? [Gowelt]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Blueshade
Je suis l'Ombre.
avatar

Messages : 111
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 23
Localisation : Sur mon oreiller

MessageSujet: Que sont les rêves ? [Gowelt]   Jeu 20 Déc - 22:24

Gowelt a écrit:

QUE SONT LES REVES ?


Depuis toujours les rêves occupent une place importante dans les sociétés. L'art divinatoire du rêve, soit l'oniromancie, a longtemps tenté d'expliquer l'essence du rêve par des représentations mystiques ; le rêve prémonitoire, le message divin. Il n'y a qu'à voir l'Ancien Testament : Pharaon rêve que "sept vaches efflanquées, très laides d'aspect et maigres de chair» montent du Nil derrière «sept vaches grasses de chair et belles d'aspect», et dévorent celles-ci. On interprète ce songe comme l'annonce par Dieu de sept années de grande abondance suivies de sept années de dure famine, qui feront oublier toute la richesse de la culture égyptienne.
Les Sénoïs sont une tribu malaisienne disparue dans les années 1970, connus pour pratiquer le culte du rêve. Tous les matins, ils se racontaient leurs rêves. Ceux qui avaient nui à d'autres en rêve devaient s'excuser dans la réalité ; ceux qui avaient rêvé qu'une autre personne leur faisait du mal devaient recevoir des excuses de cette dernière. Les Aborigènes utilisent les rêves pour communiquer avec l'équivalent d'un "au-delà".

Quand rêve-t-on ?

La nuit est divisée en plusieurs cycles, appelés "cycles du sommeil". Ces cycles sont d'une durée approximative d'1h30. Ils sont coupés en plusieurs phases : la phase d'endormissement, la phase de sommeil léger, la phase de sommeil lent-profond, la phase de sommeil profond, et enfin le sommeil paradoxal. C'est cette dernière phase qui nous intéresse : en effet, les rêves interviennent à ce moment-là, même si des "rêveries", des impressions peuvent survenir durant une phase de sommeil lent.
Le sommeil paradoxal occupe environ 25% de notre nuit. Plus la nuit avance, plus sa durée dans le cycle augmente. Dormir plus, c'est rêver plus ! On se souviendra donc généralement des rêves de fin de nuit, non seulement parce qu'ils sont plus proches du réveil, mais aussi aprce qu'ils auront plus de longueur et de consistance que les autres.
Des rêves de fin de nuit ? En fait, on fait autant de rêves que de cycles de sommeil. Pour une nuit de 7h30 par exemple, on aura fait 5 rêves différents ! En développant de l'intérêt pour le rappel de ses rêves, les progrès seront rapides, et nous aurons parfois la possibilité de nous souvenir de 2, 3, voire 4 rêves - même si, parfois, des souvenirs isolés seront extraits d'un seul et même rêve : une mémoire fautive n'aura pu retranscrire la causalité de ses évènements.

Pourquoi rêve-t-on ?

Très vaste question, sur lesquelles de nombreux philosophes, psychologues, psychanalystes... se sont penchés.
Tout d'abord, il semble important de préciser que le phénomène qu'est le rêve est encore inexplicable à l'heure actuelle, et il risque de l'être longtemps. Selon Freud, le rêve est la "voie royale de l'inconscient". C'est le moyen d'expression de ce dernier, sa façon de mettre certaines choses au point, d'avertir, de rassurer, ou simplement de relater les évènements, ou plutôt les impressions de la journée à travers un symbolisme.
Pourquoi par un symbolisme ? Si l'inconscient à des choses à "nous dire", pourquoi ne le fait-il pas directement ? Dans l'idée freudienne, ce détournement imagé de la réalité s'explique par la morale, par une pression du surmoi. Une femme est mariée à un homme riche et malade. Elle rêve qu'elle entre dans une boutique pour acheter un chapeau noir très cher. Que signifie ce rêve ? Qu'elle désire la mort de son mari, peut-être très inconsciemment. Le rêve censure son contenu : rêver de tuer son mari, c'est complètement immoral !
Les rêves sont-ils donc la représentation des désirs ? Oui et non. Ils peuvent être révélateurs d'un besoin ; je me couche en ayant faim, je rêve que je fume une cigarette. Ils peuvent être révélateur d'un désir, comme le rêve de cette femme achetant le chapeau noir. Cependant, ils ne sont jamais à prendre au premier degré. Cette précision semble très importante. Les éléments de rêve sont toujours symboliques (sauf dans le cas des traumatismes me semble-t-il : on pourra par exemple revivre dans le rêve un bombardement dans son intégralité, même si souvent, il sera symbolisé par du tonnerre, des lions...). Parmi les rêves les plus fréquents, on trouvera les rêves de meurtre ou d'inceste. En absence de cette indication, le rêveur pourra être réellement affecté, culpabiliser. Pourtant, si le rêve autorise ces actions totalement immorales en rêve, c'est certainement parce qu'ils ne correspondent à rien de direct dans la réalité. Une femme qui rêve qu'elle a des rapports sexuels avec son père par exemple pourra comprendre qu'elle a besoin de "couper le cordon" avec celui-ci. Celui qui rêve qu'il tue son ami pourra comprendre son rêve comme révélateur d'un besoin d'exister ; l'ami pourra représenter en réalité le rêveur lui-même.
Je fais souvent le même rêve / je rêve souvent d'un même élément. Cela s'appelle un rêve récurrent, ou un élément récurrent. Ils mettent le doigt sur un problème non-résolu. Ces rêves sont souvent évolutifs, c'est-à-dire que leur contenu change au fil des rêves, et peuvent trouver leur dénouement en même temps que le problème qu'ils symbolisent. Un élément récurrent peut résider en tout et n'importe quoi : rêver de voiture, de drogue, d'ordinateur, de voyage, des Caraïbes, d'un accident, de travaux, de fuite (poursuite), de recherche (d'un objet/lieu/personnage)... Ils ont forcément une signification très précise, qu'il vous appartiendra de trouver et de juger.

Peut-on interpréter ses rêves ? Si oui, comment ?

Tout à fait. L'interprétation des rêves consiste à ramener le symbolisme à des éléments réels. Après, il n'est pas toujours utile de le faire. Par exemple, si vous avez été témoin d'un feu et que contraint d'aller dehors vous avez eu froid ; si vous rêvez que vous êtes coincé dehors en pyjama et qu'une horde de personnes se précipitent vers vous, il n'y aura pas à chercher bien loin. Ne vous demandez pas pourquoi vous rêvez que vous dévorez un buffet tout entier si vous faites un régime difficile.
Par contre, d'autres rêves contiennent un symbolisme plus intéressant. Ils y a des "grands rêves" ou "songes" qui peuvent nous hanter pendant des mois, voire des années. Ces rêves ne se rattachent en apparence à aucun élément de la vie consciente. Par exemple, vous rêvez que vous traversez un fleuve sur une barque, dans la nuit, vers une montagne blanche. Ces songes sont profonds, complexes ; ils expriment un état d'esprit à propos d'une situation "globale".
Les rêves prémonitoires ? Leur existence fait débat. Certains disent avoir déjà fait un ou des rêves prémonitoires. Ceux qui en auraient fait plusieurs disent qu'ils les reconnaissent grâce à leur netteté et au sentiment fort au réveil. Le psychanalyste C.G. Jung (sur les traces de papa Freud avant de s'en détacher) parle de "perceptions proches".
Un proche décédé est venu dans mon rêve me dire quelque chose, j'ai le sentiment que c'était plus qu'un rêve. On peut y croire ou non. Rêver qu'un proche décédé plus ou moins récemment est un phénomène courant. Ces rêves signifient qu'on a fini le deuil de cette personne, que notre inconscient est parvenu à "passer à autre chose". Ils sont très positifs.

Le rêve conscient, ou rêve lucide

Dans nos rêves, nous agissons sans vraiment nous poser de questions. Soit nous croyons dur comme fer être dans la réalité, soit nous ne nous posons pas vraiment la question. Il arrive que nous en prenions conscience. Le rêve lucide est un rêve dans lequel nous savons que nous rêvons. Evidemment, cette lucidité est fluctuante : on peut commencer le rêve sans être lucide, puis acquérir une haute lucidité, puis la perdre entièrement ou partiellement au cours du rêve. Une haute lucidité peut permettre de maîtriser le rêve sans pouvoir le contrôler. Faire apparaître/disparaître des objets, arriver dans un nouveau lieu, avoir des superpouvoirs comme voler ou prendre le corps d'un animal... l'imagination seule peut limiter le champ d'action. J'écrirai bientôt un article spécifique sur ces rêves ; mais il faut savoir qu'avec de l'entraînement, tout le monde peut arriver à en faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://douxreves.discutfree.com
 
Que sont les rêves ? [Gowelt]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Qui sont les 144 000 ?
» Quels sont vos traits d'évitement?
» Débat programmé : Les littoraux sont-ils des milieux propices à l'établissement d'oecoumènes?
» Les anges: qui sont ils, à quoi servent ils?
» Quels péchés mènent en enfer s'ils ne sont pas confessés ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Doux rêves :: Débats & discussions :: Les articles-
Sauter vers: